Football à haute altitude

 In WSBSTORIES

L’ouverture d’un club n’est pas une opération simple, il est compliqué trouver un espace apte sur la base des flux potentiels de clients, sur la faisabilité technique et sur l’intérêt en base à la location demandé. La tendance est de préférer quartiers périphériques, zones avec des bureaux, entreprises ou université. En outre dans ces contextes il est plus simple trouver des hangars industriels que vont s’adapter avec les exigences des clients. D’autres fois aller dans un outre direction, pourrait se révéler le choix juste.

Ils sont nombreux ceux qui sont en train de viser les centres des villes en sacrifiant place et en soutenant de coûts élevés, mais en bénéficiant d’une clientèle potentielle beaucoup plus grand et de temps de réalisation impensable. Brooklyn, Montréal, Amsterdam, ils sont beaucoup les nouveaux projets en train de remuer dans cette direction.

Dans ce contexte ils s’insèrent de cas très intéressants en lesquels s’est décidé d’installer les champs directement sur les terrasses des bâtiments, places inutilisées qu’ils peuvent être pris ensuite en location à des prix plus approchables.

WSBSPORT a réalisé trois champs sur la terrasse d’un bâtiment de Malaga et cet an il a manière de se répéter à Shanghai ou ont été commissionné deux champs pour l’installation dans la terrase d’un mall du centre ville. Le résultat est spectaculaire mais il faut faire beaucoup d’attention parce qu’ils s’agit toujours d’interventions très délicates.

Pour ce qui concerne le centre sportif de Malaga, WSBSPORT a opté pour la réalisation d’un muret en béton armé surélevé. Cela s’est rendu nécessaire du moment que le grenier ne permettait pas la fixation des poteaux et il ne contenait pas le moment flettente que ceux-ci engendrent à la base à cause de grillage et du vent. Tout ceci a impliqué la réalisation de structures hors standard. Finalement on a nivelé l’étage à travers un ciment fluidifiant pour ne pas avoir problèmes avec la pose du pré.

Le club de Shanghai a nécessité la réalisation d’un étage au-dessus du grenier parce que, les champs sont en verre. L’utilisation du verre a demandé perspicacité spéciale pour l’étude des charges parce qu’on craignait qui les poids chargés sur le grenier pussent dépasser le 300 kg/mq de projet.

Pour les deux cas (Malaga et Shanghai) porter le matériel à ces hauteurs s’est révélé un projet dans le projet. En particulier, le club de Shanghai, en plein centre ville, il a demandé une grue d’exception pour pouvoir soulever les paquets de verre tempérés par 2t chaque,  à l’heure du soir de façon à ne pas interférer avec le trafic local. Le soulèvement des verres a demandé un calcul statistique et dynamique pour chaque phase, de la prise au positionnement, en tenant compte du vent et de la vitesse à adopter.

Les deux clubs bénéficient de champs que, éclairé le soir, ils sont bien visibles aussi de la rue et ils représentent de la manière la plus spectaculaire la meilleure publicité. Il ne s’agit jamais d’interventions répétables en n’importe quel contexte et chaque projet a ses problématiques qu’elles doivent etre analysees dans le détail en avance.

Recommended Posts

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search